Essai Alfa Romeo 4C ’14

Nerveuse, classe, et légère...

Aujourd’hui, présentation de la bombe de chez Alfa Romeo. Son comportement nerveux, sa légèreté et son chassis hors du commun en font un coup de cœur à conduire sur Gran Turismo 7, particulièrement sur le circuit exigeant de la Nordschleife.

La vidéo de mon hotlap ci-dessous, 6:52.517 pour un tour avec la voiture paramétrée à 700pp.

Présentation de la 4C '14 sur Gran Turismo 7

L’Alfa Romeo 4C est la première voiture de sport à moteur central d’usine produite par Alfa Romeo vendue depuis 2013.

Le point le plus remarquable de ce modèle est sa volonté manifeste de perdre du poids, et donc de proposer de bien meilleures performances de conduite. La structure de base est une monocoque en carbone combinée à une sous-structure en aluminium. Cette coque extrêmement résistante, qui ne pèse que 65 kg, est constituée d’une fibre de carbone prepreg, qui implique un procédé de fabrication aussi compliqué que coûteux. Le 4 cylindres en ligne 1 742 cm³ présente la même injection directe à turbocompresseur que celle de la Giulietta, le bloc cylindre est désormais en aluminium, réduisant le poids de 22 kg. Le poids sec du modèle italien est extrêmement réduit, avec seulement 895 kg.

Le moteur produit 240 ch et un couple maximum de 349,9 Nm. Pas de quoi tomber par terre. Toutefois, son poids et sa combinaison avec une transmission à 6 vitesses, à double embrayage et à 2 pédales permettent à la machine d’atteindre une accélération spectaculaire de 0-100 km/h en 4,5 secondes, pour une vitesse maximum de 258 km/h.

Avec cette allure caractéristique de la légendaire Tipo 33/2 Stradale, cette voiture de sport est réellement une petite supercar.

La sortie de ce modèle fut célébrée par une édition limitée de 1 000 voitures. Il est équipé d’optiques, de rétroviseurs et d’un aileron en carbone, ainsi que de suspensions et d’un échappement sport. Comme la 4C, qui ne put répondre à la demande en raison de son succès, on raconte que cette édition s’est vendue presque instantanément.

Alfa Romeo 4C '14 Hotlap sur la Nordschleife en vidéo

Lire la vidéo

Bilan de la 4C '14

Préparée à 700pp, la 4C propose des performances et un comportement hyper agréables, particulièrement sur des tracés exigeants comme celui de la Nordschleife. 

Cette petite propulsion de 900kg se place là ou on le décide, et procure des sensations dignes d’un karting pour peu qu’on désactive les aides. Attention toutefois à respecter l’accélérateur en sortie de virage sinon, c’est le tête-à-queue assuré.

Coup de cœur

0 /10
La note

ça pourrait aussi vous intéresser

Voitures GT7

Essai Ferrari F40 ’92

La première Supercar « routière ». Elle est apparue alors que j’avais 10 ans et elle n’a pas pris une ride !

Verified by MonsterInsights